hero background

Le Blog d'Eleonore

Matières

Le Beurre De Karité

9 mai 2019, Author: Eléonore La Cardabelle

Un produit miracle à avoir absolument dans sa trousse de toilette ou dans sa salle de bain et vous allez comprendre pourquoi.

Qu’est-ce que c’est ?

C’est la matière grasse que l’on extrait de la noix de karité (butyrospermum parkii) « karité » signifie « arbre à beurre » en wolof.

L’arbre de karité (Vitellaria paradoxa) que l’on appelle donc aussi arbre à beurre, pousse à l’état sauvage dans les savanes africaines, sans pesticides ni fertilisant, il est impossible de le planter avec succès mais on peut faire du semis sur place. L’arbre à beurre est une espèce protégée. Il peut vivre de 200 à 300 ans. Son tronc contient du latex, mais ici je m’intéresserai surtout à ses fruits.C’est un arbre trapu qui fait environ 12m de haut exceptionnellement il peut monter jusqu’à 25m. Il est adulte à 15 ans (ses premiers fruits) et à maturité (25 ans) il donne entre 20 et 30 kilos. Fruit vert foncé, comestible et qui contient une amande très grasse d’où est extrait le beurre de karité.

Le Beurre de Karité est utilisé en Afrique depuis des millénaires dans l’alimentation mais aussi comme médicament par les populations locales (il est utilisé comme baume médicinal), ainsi que dans les cosmétiques. On raconte que la reine Néfertiti devait sa grande beauté à ses extraordinaires vertus réparatrices de la peau et qu’elle s’en enduisait le corps.
De par ses propriétés, le beurre de karité est devenu un produit d’exportation qui est appelé aussi « l’or des femmes » car c’est surtout la gente féminine qui s’occupe de la collecte et de la transformation de la noix par un procédé d’obtention du beurre par trituration et broyage. La production d’un kilo de beurre demande 22 opérations distinctes et 6 heures de dur labeur. Au Burkina Faso environ 400.000 femmes travaillent dans ce secteur (chiffre de L’ONU : United Nations Conference on Trade and Development ). Ce travaille contribue à l’émancipation de la femme africaine ainsi qu’à l’amélioration de sa position dans le tissus économique et sociétal.Les exportations étaient surtout destinées au début du XX ème siècle à la fabrication du chocolat en Suisse et au Royaume Uni. De nos jours, les industriels de l’agroalimentaire préfèrent acheter les amandes car ils peuvent maîtriser ainsi l’extraction (meilleur rendement) et la qualité (contamination par pesticides ou gasoils) et représentent90 % des exportations. Les principaux pays exportateurs sont le Burkina Faso, Ghana, Bénin, Côte d’Ivoire, Mali, Togo. Le marché du beurre de karité produit par les femmes concernant la cosmétique est plus restreint et les groupement féminins sont identifiés ce qui facilite l’accompagnement dans le maintient des critères de qualité (Taux d’acidité, impuretés, humidité…), de certification (traçabilité) et dans la logistique. Petites entreprises cosmétiques occidentales signifie petites quantités de beurre de karité utilisé (de 50kg à 280 tonnes par an pour les plus grosses) mais qui procurent un revenu régulier et constant aux femmes africaines.

Pourquoi l’utilise-t-on en cosmétique ?

Parce qu’il n’a que des qualités bien sûr !
Il permet d’apporter une consistance au produit mais surtout grâce à sa composition moléculaire il est bénéfique pour la peau et les cheveux.

Quelle est sa composition ?

Il est très riche en insaponifiables, en vitamines et en acides gras essentiels (AGE)
* Les insaponifiables
– des alcools terpéniques : alpha et béta amyrine, parkéol, lupéol, butyrospermol qui sont des anti-inflammatoires, antioxydants, et permettent à la peau de garder son élasticité.
– des phytostérols améliorent la fonction barrière de la peau et la micro-circulation, ralentissent le vieillissement de la peau, absorbent les rayons UV
les vitamines en font partie aussi :
A : anti-infectieuse, cautérisante, anti-dessèchement, antirides, régénérante.
D : facilite l’absorption du calcium par l’organisme.
E (ou tocophérol) : antioxydante elle permet un effet anti-radicaux libres qui lutte contre le vieillissement.

* Les acides gras qui le composent sont :
– acide oléique (mono-insaturé) pour plus de 40 %,,
– acide stéarique (saturé) pour plus de 40 %
– acide linoléique (poly-insaturés) appelé aussi vitamine F pour plus de 6 % hydratant et reconstituant cellulaire) protège contre les agressions extérieures
– acide palmitique (saturé) pour plus de 4 %

Quels sont ses bienfaits ?

Le beurre de karité apporte hydratation des couches supérieures de la peau, élasticité et protection. Il apporte souplesse et vitalité aux cheveux, il est conditionneur et émollient.
Il nourrit, hydrate, assouplie et répare la peau, les cheveux les ongles.
Il répare, régénère, apaise les peaux très abîmées, crevassées, irritées. Le corps médical le conseille pour les cas d’eczéma et psoriasis.

Comment le débusquer dans une formule ?

Chercher  butyrospermum parkii (shea butter) c’est sa dénomination INCI c’est sous ce nom que vous le trouverez dans les compositions de vos produits cosmétique préférés.

Comment s’en servir ?

Le beurre de karité convient à tous les types de peau, même les peaux grasses, allez y, essayez ! Un peu comme l’huile de jojoba, le beurre de karité va réguler le sébum.
Son point de fusion (température à laquelle il devient liquide) est d’environ 35°C. Il doit être fluide lorsqu’on l’applique ; pour cela on en prend une dose dans le creux de la main puis la frotte énergiquement afin de la fluidifier, on peut alors se le passer sur la peau, les cheveux, les ongles, les coudes les mains, les pieds, tout le corps, partouuuuuuut !!!

* En hiver c’est un allié indispensable dans le froid pour protéger la peau ; il prévient des gerçures et de la peau rougie.
* Sous le soleil en complément de votre protection solaire avant et après le bronzage pour une peau uniformément halée qui ne pèlera pas mais attention il n’y a pas de filtre uv n’allez pas cuire au soleil !! Il protège la peau.
* Dans le bain, à la place de l’huile de bain, pour une application rapide sur tout le corps il vous laissera une peau douce, souple et satinée.
* Pour les femmes enceintes en massage doux sur tout le ventre, cuisses, fesses, seins, tous les jours pour éviter les vergetures.
* Pour les soins quotidiens de Bébé prévient ou guérit les endroits irrités, mais aussi en massage tout doux et naturel.
* Pour l’entretien musculaire des sportifs.
* A la place de votre base de jour il révélera l’éclat naturel de votre peau.
* En masque capillaire pour les cheveux secs, cassants ou fourchus, crépus, afro ou colorés. Faire fondre une quantité raisonnable, répartir sur la chevelure et laisser poser plusieurs heures une nuit ou une journée est idéal puis rincer avec précaution. Vous pouvez le mélanger aussi avec l’huile de ricin : vos cheveux vont adorer.
* Pour les soins des pieds : après le soin badigeonnez les pieds de beurre. Insistez sur les talons, mais attention ça glisse ! (mettez des chaussettes).

Vous comprenez pourquoi il rentre dans la composition de nombreux produits de soin et de beauté. C’est aujourd’hui, face à toutes les cochonneries qui existent sur ce marché, un allié beauté santé indispensable.

error: Content is protected !!